siege social sonidep
lutte contre le covid
îlot de livraison au dépôt sorey
defilé des travailleurs
colonie des vacances
audience avec le chef de l'état
présidence de la république

39ème Session ordinaire du Conseil des Ministres de l'APPO

DISCOURS DE

MONSIEUR FOUMAKOYE GADO

MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DU PÉTROLE DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER ET PRÉSIDENT DE L’APPO,

 

A L’OUVERTURE DE LA 39ème SESSION DU CONSEIL DES MINISTRES DE L’APPO.

 

NIAMEY, RÉPUBLIQUE DU NIGER.

JEUDI 19 NOVEMBRE 2020

 

  • Excellence Monsieur BRIGI RAFINI, Premier Ministre et Chef du Gouvernement de la République du Niger,
  • Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres et Chefs de délégations des Pays Membres de l’APPO participant à la 39ème Session du Conseil des Ministres réunis à Niamey, ainsi que ceux qui participent en ligne à partir de nos capitales des Pays Membres,
  • Excellences Messieurs les Ambassadeurs des Pays Membres de l’APPO accrédités auprès de la République du Niger;
  • Messieurs les membres du Conseil Exécutif de l’APPO ;
  • Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’APPO;
  • Monsieur le Directeur Général de la Société Africaine d’Investissement en Energie, AEICORP,
  • Messieurs les Directeurs Généraux des Sociétés Pétrolières Nationales présents ici;
  • Distingués délégués, Mesdames et Messieurs
  • Je voudrais me joindre à SEM BRIGI RAFINI, Premier Ministre, pour souhaiter la bienvenue à nos distingués invités à Niamey pour la 39ème Session du Conseil Ministériel de l’APPO, ainsi que la 6ème Réunion du Conseil Exécutif qui a eu lieu mardi dernier:
  • Je voudrais également souhaiter la bienvenue aux Ministres et autres délégués qui n’ont pas pu se joindre à nous à Niamey pour des raisons inévitables, mais qui participent à cette Réunion par vidéoconférence.
  • En outre, Je voudrais souhaiter la bienvenue au Conseil des Ministres de l’APPO, à Messieurs Abdelmajid Atar et Oumar TORBO DJARMA, respectivement nouveau Ministre de l’Energie de l’Algérie et nouveau Ministre du Pétrole et des Mines du Tchad qui assistent pour la première fois à la Session du Conseil des Ministres de l’APPO, et de présenter nos meilleurs vœux à leurs prédécesseurs.
  • Je tiens également à adresser nos félicitations à Son Excellence Gabriel Mbaga Obiang Lima, Ministre des Mines et des Hydrocarbures de la République de Guinée Equatoriale pour sa brillante reconduction, bien méritée après la dissolution du Gouvernement de son pays il y a quelques mois.

La reconduction de son SE Gabriel Lima est la preuve de la reconnaissance de sa contribution à la transformation du Secteur de l’énergie et de l’industrie dans son cher pays, la Guinée équatoriale : Au nom de nous tous, je lui souhaite un mandat très réussi et beaucoup plus de contributions à son pays et à notre Organisation :

  • Excellence Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Ministres,

Tant de choses ont changé depuis notre Session Ordinaire d’Abuja de décembre 2019, aucun d’entre nous n’avait jamais imaginé ce qu’il adviendrait du marché pétrolier en quelques mois seulement après cette Session, dans les trois mois qui suivaient les prix du pétrole ont commencé à chuter à des niveaux jamais vus auparavant. Les fondements de nos économies nationales ont été ébranlés à leurs racines et beaucoup de nos Pays Membres ont dû reporter les projets importants qu’ils avaient prévus.

  • Toutefois, le rapprochement des pays producteurs de pétrole sous l’égide de l’OPEP et de ses partenaires de la Déclaration de coopération au deuxième trimestre 2020 a contribué à sauver la situation. Mais nous n’en sommes pas encore là. Je voudrais profiter de cette occasion pour féliciter nos Pays Membres qui sont également membres de l’OPEP ainsi que ceux de la Déclaration de Coopération dont les efforts et les sacrifices ont contribué à contenir la baisse des prix du pétrole:                                                                                            

Je voudrais également féliciter nos Pays Membres qui ne sont pas dans l’OPEP ni de la Déclaration de Coopération, mais qui ont soutenu notre proposition au plus fort de la COVID-19 en avril 2020 pour envoyer des messages de solidarité à l’OPEP et aux partenaires de la Déclaration de Coopération au cours de cette période critique.

  • Excellences, l’année 2020 nous a appris une grande leçon, une leçon que nous ne voudrons jamais répéter, elle nous a appris les dangers d’une dépendance excessive à l’égard de sources externes pour la commercialisation de notre pétrole brut, pour le financement et le maintien de notre industrie pétrolière et gazière et pour la technologie externe. Bien que ce soit la réalité aujourd’hui avec tous nos Pays Membres, cette situation ne peut pas et ne doit pas durer éternellement. Nous faisons des efforts pour changer la situation. Mais nous devons faire encore plus, car le temps n’est pas de notre côté.
  • À cet égard, je suis heureux de constater que le Conseil des Ministres a approuvé une restructuration et des réformes majeures de l’APPO dont la mission a été achevée avec succès l’année dernière avec la nomination d’une nouvelle équipe de direction pour relever les défis actuels et futurs de l’industrie pétrolière sur notre Continent
  • Je suis également heureux de constater que nonobstant les défis initiaux posés par la COVID 19 en 2020, nous avons fait des progrès dans la consolidation de la réforme de notre Organisation.
  • Le siège de l’APPO a finalement déménagé à son siège permanent à Brazzaville, l’Accord de Siège entre la République du Congo et l’APPO a été signé il y a exactement une semaine, et le personnel de l’Organisation opère maintenant à partir de l’Immeuble BSCA en attendant l’achèvement de la Tours APPO de 11 étages dans le centre-ville de Brazzaville.
  • Au nom de tous nos Pays Membres; Je voudrais exprimer ma gratitude au Gouvernement et au peuple de la République du Congo pour leur soutien. Notre gratitude particulière va à notre collègue Monsieur Jean Marc Thystere Tchicaya; Ministre des Hydrocarbures de la République du Congo pour l’appui apporté au Secrétariat. Je voudrais lui demander de veiller à ce que le siège du Secrétariat permanent soit rapidement achevé afin de permettre la pleine prise en charge de tout le personnel approuvé du Secrétariat.

Monsieur le Ministre Tchicaya, veuillez transmettre notre profonde gratitude au Gouvernement et au peuple de la République du Congo.

  • Permettez-moi également d’exprimer notre gratitude au gouvernement et au peuple de la République Fédérale du Nigéria pour avoir accueilli le Secrétariat de l’Organisation pendant 30 mois, période au cours de laquelle, Le Nigéria a fourni pratiquement tous les besoins du Secrétariat sans charge pour l’Organisation. Nous vous remercions Monsieur le Ministre Sylva, et vous voudriez bien transmettre notre profonde gratitude au gouvernement et au peuple de la République Fédérale du Nigeria.
  • Excellences, nous nous réunissons aujourd’hui pour examiner les recommandations du Conseil Exécutif qui s’est réuni mardi dernier pour faire le point des activités du Secrétariat, en particulier sur son programme de travail et son budget 2021. Je voudrais vous rappeler que nous n’avons achevé la réforme et la restructuration de l’APPO que l’année dernière en nous engageant à faire en sorte que notre Organisation améliore considérablement ses services afin de mieux servir les intérêts des Pays Membres.
  • Comme nous l’avons noté depuis le début de la Réforme de l’APPA, il y a quelques années, les défis de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique sont uniques: outre la question de la volatilité des marchés pétroliers qui touche tous les producteurs de pétrole, En Afrique, nous avons le défi particulier de la sur dépendance aux recettes d’exportation de pétrole, technologie et finance étrangères et, dans certains cas, même, des ressources humaines. Ces questions ont été soulevées lors de la 38ème Session Extraordinaire du Conseil où nous avons pris la décision de commander une étude sur l’avenir de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique à la lumière de la COVID-19 et de la COP 21, Nous attendons avec impatience les résultats et les recommandations de cette étude pour nous aider à mieux planifier l’avenir de l’industrie sur notre continent.
  • Excellences, 2020 étant la première année complète depuis l’achèvement de la réforme de l’APPA et la nomination d’une nouvelle équipe pour diriger le Secrétariat, en tant que Président de l’APPO, je peux dire que nous sommes sur la bonne voie. Le Secrétariat est géré de façon très professionnelle. Le Conseil exerce toutes ses responsabilités. Je tiens à féliciter le Secrétariat et le Conseil Exécutif pour leur engagement envers l’excellence professionnelle. De notre part, en tant que Ministres, je tiens à vous assurer de notre soutien afin que vous puissiez continuer à exceller.
  • Excellences, il faut en outre noter que nulle organisation ne peut se réaliser sans ressources. Tout en reconnaissant les difficultés que traversent nos Pays Membres, il est également important que nous nous engagions à éviter un danger plus grave à l’avenir. A cet égard, je voudrais faire appel aux Pays Membres qui ont des arriérés de contributions annuelles, y compris ceux qui n’ont pas payé les contributions de 2020, de le faire dès que possible.
  • La nouvelle APPO que nous voulons construire ne peut réussir sans le soutien financier et moral de chacun d’entre nous. Il convient de vous rappeler que même si les défis auxquels notre industrie est confrontée en Afrique sont énormes, et qu’après le Forum international de l’énergie, l’IEF, l’APPO compte le plus grand nombre de membres, plus que l’OPEP et le GECF. Notre budget annuel est inférieur de 10% à celui de l’OPEP et à environ 20% à celui du GECF. Pourtant, nous voulons qu’APPO obtienne aussi bien ou même dépasse le rendement de ces organisations.
  • Excellence Monsieur le Premier Ministre; Excellences les chefs de délégations,

Dans notre quête pour relever les défis du financement de projets en énergie sur le continent africain, reconnaissant que nos sources d’investissements étrangers direct sont en en train de se raréfier en raison des politiques discriminatoires mises en place contre les combustibles fossiles par nos financiers traditionnels, nous avions approuvé la recommandation de recapitaliser la Société Africaine d’Investissement en Energie, AEICORP, le bras financier de l’APPO, dont l’objectif est d’aider à lever des fonds pour des projets dans le secteur de l’Energie sur le continent:

  • Au cours de notre Session Extraordinaire de juin 2020, le Conseil a approuvé le regroupement des pays aux fins de la levée de fonds et nos collègues ont gracieusement accepté les responsabilités d’aider à mobiliser les Pays Membres pour qu’ils souscrivent à l’offre initiale. Au cours de cette Session, nous aurons des comptes rendus des chefs d’équipe sur leurs efforts.
  • J’invite donc tous au travail pour assurer le décollage réussi de l’AEICORP. Pour notre part, le Niger a été le premier pays à s’engager au niveau de AEICORP et nous appelons les autres Pays Membres à nous emboîter le pas
  • Merci de votre aimable attention.
PopFeed: Le destinataire de l'e-mail spécifié est vide ou non valide. Veuillez vérifier les options du plugin.

Espace Réservé

000219213
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce Moi-Ci
Tous les jours
624
5161
19260
219213

Réseaux Soçiaux

SONIDEP Siege